Previmer
Coastal observations and forecasts

Last news

Glossary

Glossary

Definitions

R

R.N.D.E.

acronyme de " Réseau National des Données sur l’Eau ".

Rade

vaste rentrant (concavité) du littoral, bien protégé des houles du large et formant un abri naturel où les navires peuvent se mettre à l’abri.

Le terme est parfois utilisé pour un abri artificiel (ex : rade de Cherbourg).

Radiations

énergie transmise sous forme d’onde électromagnétique. A chaque longueur d’onde correspond un type particulier de radiation.

Radier

  • partie d’un cours d’eau sans profondeur sur laquelle l’eau s’écoule rapidement ;
  • seuil, généralement horizontal, placé au fond d’une passe, d’une entrée de port, d’une entrée d’écluse… destiné à retenir l’eau à un certain niveau et/ou empêcher le creusement excessif spontané de la passe au-delà de ce qui est désiré.

Radioéléments

élément, naturel ou artificiel, possédant une radioactivité ; c’est-à-dire la propriété de se transformer en un autre élément en émettant (par modification du noyau de son atome) des rayonnements corpusculaires (particules X ou ß, ou électrons) ou électromagnétiques.

Voir aussi " demi-vie ".

Rafale

accélération violente de la vitesse du vent pendant quelques dizaines de secondes (plus durable que la risée) présentant en plus des irrégularités de vitesse.

Raz

vocable ancien des marins qui désignait les lieux où l’itinéraire habituel des navires caboteurs côtiers les exposait à des dangers débordant de la côte.

Raz de marée ou tsunami

violente ondulation de la mer provoquée par un accident tectonique sous-marin brutal : tremblement de terre, effondrement sous-marin…

Les vagues ainsi créées se propagent à grande vitesse (plusieurs centaines de km/h) avec des longueurs d’onde de plusieurs kilomètres et peuvent avoir des amplitudes de plusieurs dizaines de mètres, provoquant des gros dégâts sur les côtes qu’elles frappent.

Réanalyses

Analyses de données historiques avec un système d'analyse prévision qui ne subit pas d'évolution.
Retraitement d'une grande période de données : en général plusieurs années.

Récif

relief à surface déchiquetée, développé dans une roche cohérente, et parvenant jusqu’au niveau de la mer.
Le terme s’emploie plus particulièrement pour des roches construites par des organismes vivants, et notamment les coraux.

  • récif barrière : récif se développant au large d’une île ou d’un continent.
  • récif corallien : récif formé par la construction d’une masse solide, à peine au-dessous du niveau des hautes mers, par des animaux et des végétaux dont les parties dures sont calcaires.
  • récif frangeant : type de récif corallien construit au ras des terres émergées dont le prolongement sous-marin lui sert de support. Certains auteurs étendent le terme jusqu’à des récifs situés assez loin en avant de la côte, dès lors que l’espace marin qui s’interpose a pour fond du corail mort en place.
  • récif immergé : récif, généralement corallien, qu’une montée relative du niveau de la mer plus rapide que ses possibilités de croissance a empêché de continuer à affleurer à la surface de l’eau.
  • récif continental : récif se développant sur un plateau continental.
  • récif océanique : récif se développant au-delà de la plateforme.